Les 10 commandements de la voile pourave

Publié le par Grassineau Benjamin



1. Tu abdiqueras ton pouvoir de commandement. Nul ne détiendra moins de pouvoir que toi sur un bateau.


2. Tu mettras tout en oeuvre pour être honni et houspillé dans les ports que tu traverses. Tu seras un vrai punk marin et un authentique squatteur de bateau.


3. Tu vivras d'amour et d'eau fraîche, sans te soucier du lendemain.


4. Tu voyageras pour t'ouvrir au monde, découvrir des cultures, animer les ports à ta manière. Tu deviendras un gitan des mers.


5. Tu seras toujours là pour rendre service, prêter ton bateau, dépolluer la mer et déséchouer les baleines. Tu n'excluras pas les gens qui veulent s'associer avec toi. Tu formeras avec eux de grandes confréries de gitans des mers qui sillonneront les mers du globe.

 

6. Tu renonceras à faire de la voile un outil de classement social.


7. Tu tenteras de dépenser le moins de tunes possible en matos, ports de plaisance et autres attrape-plaisanciers. Tu vivras de pêche, d'activités intellectuelles, de musique et de petits boulots. Tu seras un clochard marin.


8. Tu militeras ardemment pour que la voile redevienne une activité de miséreux, d'anargeeks, d'écolos et d'ouvriers allumés. Tu répandras dans tous les ports du monde la voix de la voile pourave, jusqu'à ce qu'on en ait marre de toi et que l'on te chasse des ports.


9. Tu te trouveras un totem qui est une espèce marine en voie de disparition, et tu t'y conformeras. Tu deviendras alors le défenseur acharné de cette espèce. Ainsi, tu assumeras ton côté tribal et tu protégeras l'environnement.


10. Tu désobéiras à l'un, au moins, de ces dix commandements.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christian 11/12/2011 04:28


salut,


au hasard d'une nuit sans sommeil (je bosse la nuit), je tombe sur ton blog  que j'ai trouve génial (du coup, moi qui commençais à m'assoupir....): une bien
vivifiante bouffée d'air frais sur ce milieu vraiment affligeant de la plaisance dite moderne; Dès demain, j'irai coller un exemplaire de "tes dix commandements" dans mon
vieux sing sing acier tacheté de rouille (j'habite au pays de l'humidité permanente (lanvéoc  en face de Brest)). Je l'ai remis en état avec de tous petits moyens, et avec
l'aide de mecs sympas rencontrès au hasard, qui correspondent tout à fait aux fameux "gitans des mers" que tu décris. Encore bravo. A bientôt  


 

Eric 18/10/2011 23:31



Ben moi je vais désobéir au numero 10.



marine 02/05/2010 14:41



Trop cool !